Caroline Arbour – Présidente de Scaro

Caroline Arbour  – Joaillière présidente de Scaro

crédit photo:Josias Gob

Q&V: En quelques mots, pouvez-vous vous présenter ?

C.A. : J’ai fondé, en 2003, mon entreprise SCARO par Caroline Arbour joaillière. Je suis une jeune joaillière-designer passionnée par la création de bijoux. Je suis originaire de la Gaspésie mais dessine et fabrique tous mes bijoux dans mon Abitibi d’adoption à Amos. Le scarabée est devenu mon insecte fétiche et l’emblème de SCARO suite à une rencontre improbable avec cet insecte coléoptère, symbole millénaire et talisman protecteur.

Pour moi, joaillière contemporaine, le scarabée est mon alter ego. En tant qu’artiste, je suis sensible à ce qui m’entoure. Fragile par moment. La carapace du scarabée est la mienne. Elle me protège. Cela n’empêche pas le scarabée de briller, d’être fier et travaillant. Comme le scarabée, lorsque je suis en confiance, j’ouvre mes ailes. On me devine alors légèrement maladroite et bruyante tout comme le scarabée qui, en volant, voit ses ailes frapper sa carapace. Malgré tout, il fonce et réussit à atteindre ses objectifs.

Innover, éblouir, faire plaisir fait partie de mon vocabulaire, mais pour moi la joaillerie est d’abord un moyen d’expression qui va bien au-delà de la beauté d’un bijou. Mon métier est une façon de transmettre bonheur et harmonie en mettant à profit le labeur de mes mains et de mon cœur.

Q&V: Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

C.A. :  SCARO par Caroline Arbour, ce sont des bijoux haut de gamme à des prix accessibles, avec un style audacieux et tendance. C’est 15 ans de savoir-faire, de créations faites à la main, dans le respect des traditions et de la qualité. 100% fait au Québec,  SCARO combine raffinement et distinction. La collection comprend des modèles pour hommes, pour femmes et pour enfants, en or et en argent. Je crée également des pièces uniques et sur demande. L’insertion de véritables élytres (carapace) de scarabées aux reliefs iridescents dans les bijoux SCARO ajoute une touche de magie bien réelle.

Également sculpteure, je suis représentée par la galerie Artêria qui expose mes œuvres sculpturales à travers le monde dont New York, Londres et Hong-Kong.

Je possède actuellement 20 points de vente partout au Québec et en Alberta en plus d’une boutique en ligne au SCARO.CA.

Q&V: Quels sont vos défis actuels ?

C.A. : Les défis sont grands afin d’augmenter notre part de marché avec le commerce en ligne. 2018 représente également pour nous une croissance sur le marché hors Québec notamment afin de percer le marché ontarien et de l’Ouest canadien.

Q&V: Quels sont vos objectifs ? Au Québec et sur la France ?

C.A. : Pour le Québec, il s’agit d’accroître la notoriété des bijoux SCARO et d’augmenter nos points de vente. Nous prévoyons également la mise en œuvre d’une stratégie à court terme afin d’être présent sur le marché français.

Q&V: La réalisation dont vous êtes le plus fier ? 

C.A. : Je suis fière de pouvoir vivre de mon art et d’opérer mon entreprise depuis bientôt 15 ans. J’ai de grandes aspirations pour SCARO. Je souhaite ardemment que mon travail acharné, ma détermination et mon intuition porteront les petits scarabées SCARO partout dans le monde…

Q&V: Vous prendriez des stagiaires français?

C.A. : Oui notamment comme stagiaire en communication.

Q&V: Pour vous, le Québec, c’est quoi ?

C.A. : Le Québec pour moi c’est un territoire de liberté, par ses grands espaces et par la sensibilité et la poésie omni présentes dans la culture québécoise.  Je me sens très attachée à mes racines puisque je puise mes sources dans la nature et l’environnement qui m’enveloppent, depuis ma Gaspésie natale et ses paysages maritimes grandioses, à mon Abitibi d’adoption, rude et fière.

En savoir plus sur  Scaro.ca

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Caroline Arbour – Présidente de Scaro”