Yohan Poliquin – Cofondateur L’Effet Monstre

Yohan Poliquin – Cofondateur L’Effet Monstre

Q&V: En quelques mots pouvez-vous vous présenter ?
Y.P : Avec plaisir. Je suis le cofondateur de l’Effet Monstre, une agence spécialisée dans la digitalisation personnalisée pour PME et TPE. J’appartiens à la relève entrepreneuriale de
Québec et possède une solide expérience en gestion de projets et en développement des affaires. Je suis un sportif de compétition et un féru d’innovations technologiques. Grâce à
l’Effet Monstre, je travaille en étroite collaboration avec plusieurs entrepreneurs et chefs d’entreprise de tous les secteurs de l’économie, ce qui est très stimulant et inspirant. Je suis
d’ailleurs aussi activement impliqué au sein de la Jeune Chambre de commerce de Québec, de même qu’auprès d’organismes soutenant des causes qui me tiennent à cœur.

Q&V: Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Y.P.: L’ Effet Monstre est une boîte de développement de projets web et applicatifs de haut niveau. Nous nous spécialisons notamment dans la conception de sites web, de solution e-
commerce, applications mobiles et application intranet-extranet.
L’Effet Monstre a pour mission de permettre aux entreprises, peu importe leur taille et stade de développement de réaliser leurs objectifs de croissance, d'efficacité, d’influence et de
visibilité sur le web.
Nous avons également développé une expertise niche dans le développement du commerce en ligne de produits personnalisables grâce à laquelle nos clients se démarquent de leur
concurrence qui ne peuvent offrir cette option pour leurs produits.

Q&V: Quels sont vos défis actuels ?
Y.P.: Avec l’Effet Monstre, mon associé et moi avons su nous créer une niche spécialisée au Québec. Nous aspirons maintenant à développer de nouveaux marchés, notamment celui
français. Les technologies web et applicatives y forment un secteur d’opportunités incroyables, en raison notamment de l’effervescence liée à la révolution numérique qui
s’amorce pour nombre d’entreprises.

Q&V:  Vous allez participer à une mission en France organisée par le Réseau M, quels sont vos objectifs ?
Y.P.: Ultimement, je veux rencontrer des clients potentiels en vue de créer des relations durables, des agences web intéressés à établir un partenariat ainsi que des agents commerciaux.
J’aimerais rencontrer des gens de différents milieux d’affaires en France, entrer en contact avec des chambres de commerces et aussi visiter des incubateurs pour TPE et PME afin de
bien comprendre la culture d’affaires Française.. Que ce soit la relation avec un client, un associé, un fournisseur, un employé ou un concurrent, je considère essentiel d’établir une
relation fondée sur le respect et l'ouverture. La collaboration entre gens d’affaires est ce qui pousse les acteurs à vouloir exceller.

Q&V:  Outre cette participation, quels sont vos objectifs ? Au Québec et sur la France ?
Y.P.: La Mission en France en mars 2018 n’est que le début de l’aventure. Je suis déterminé à développer des marchés d’ailleurs dans le monde. Notre priorité pour le moment demeure
toutefois les PME et TPE françaises, et c’est pourquoi notre principal défi sera d’identifier les partenaires stratégiques nous permettant d’accélérer notre croissance au sein de
l’Hexagone.

Q&V:   Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?
Y.P.:  Je suis surtout fier de voir les clients de l’Effet Monstre rayonner à l’international. C’est très stimulant et gratifiant de créer des solutions qui contribuent au rayonnement de jeunes
entrepreneurs. Je pense notamment à Surmesur, qui révolutionne l’industrie de la confection sur mesure pour homme. Je pense aussi à InvictusGloves, qui a réussi le pari serré
de percer le marché américain du sport en offrant des gants sur mesure aux professionnels du football.

Q&V:  Vous prendriez des stagiaires français ?
Y.P.: Absolument! Il suffit de nous écrire à info@effetmonstre.com pour prendre contact. Présentez-vous, nous sommes toujours à l’affût de la perle rare !

En savoir plus: l’Effet Monstre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *